5651255034.8dd5717.ec722a2c0f5d4138afa6f39d55509f70
Illustration & travel stories

L’auberge espagnole

Synopsis et détails

Une jeune trentenaire (ceci n’est pas une oxymore) part s’installer à Barcelone pour vivre d’art, de soleil et de Méditerranée #clichéassumé. Ce choix l’oblige à renouer avec les joies de la colocation #anticlichéquifaitflipper. Parallèlement, elle plonge sans modération dans le bonheur de la vie en bord de mer (le luxe absolu est aussi simple que des vagues, du sable et un ballon de volley). Justement, alors qu’elle se promène sur la plage par un soir d’été indien, sa vie bascule du jour au lendemain…

(Suite de cette intrigue intrigante au prochain épisode).

Infos techniques :

Distribution : Romain Duris la fille du synopsis, mais aussi ses colocs : une Argentine à la fois prof de yoga et passionnée de sport, un Argentin-Italien à la fois architecte et passionné de dessin (ils sont parfaits ces habitants dis donc) et bientôt un chat (la protagoniste n’a pas précisé qu’elle était allergique de peur d’être refusée au casting…) (la vie est pleine de non-dits et d’éternuements).

Durée du film : ce n’est que le début.

Date de sortie : rentrée 2018.

Secret de tournage : ladite Auberge espagnole (bien plus sage que celle du film) a été dénichée en une seule journée top chrono. Il faut savoir que dans le monde merveilleux du logis à Barna (Barcelona) (« culture G pour les nuls » : le diminutif « Barça » est exclusivement réservée au club de foot, ne jamais l’utiliser pour mentionner la ville), la loi de l’offre et de la demande est inversée > il y a plus de recherches que de trouvailles (¡« joder »!). Si bien que trouver une chambre (et non un appart’) (inévitable dans une ville peuplée de grands appartements que même les actifs qui se respectent finissent par partager) est réputé  faire l’objet d’un vrai parcours du combattant. À moins d’avoir de la chance… C’est ainsi que notre héroïne (qui n’a rien fait d’héroïque mais qui est parfois chanceuse), en vint à débarquer un matin à Barcelona avec 2, 3 visites en poche (et accessoirement, 2, 3 T-shirts) et, réussit le pari fou de dormir le soir-même dans sa nouvelle maison. Bingo.

>>> Quand la vie te donne des citrons, fais de la citronnelle. Si elle te donne un chez toi à Barna, crie Alléluia.

>>>>>Alléluiaaaaa.

Voilà. Maintenant que la bande d’annonce est dévoilée, sachez que :

Regarder ce film : est non disponible en VOD mais bientôt disponible en mots et en dessins. Alors, hasta la proxima « tio/tia » 😉

Commentaires (4):

  1. Marlène

    14 septembre 2018 at 19 h 45 min

    Waouh !!! Trop contente pour toi 🙂 hate de lire la suite 😉

    Répondre
    • Dessinatologue

      17 septembre 2018 at 11 h 21 min

      😉 et moi, je te MP dans la foulée !

      Répondre
  2. Nathy

    17 septembre 2018 at 13 h 39 min

    Je suis déjà accrochée à cette histoire 🤓🤓🤓

    Répondre
    • Dessinatologue

      22 septembre 2018 at 17 h 50 min

      😘

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *