5651255034.8dd5717.ec722a2c0f5d4138afa6f39d55509f70
Illustration & travel stories

Summer forever

Il paraît qu’en septembre, on est atteint du syndrome de « nostalgie par anticipation » (qui fait des millions de victimes chaque année dans les pays de l’hémisphère nord) (un vrai carnage). C’est-à-dire que même s’ils ne nous ont pas encore quitté, l’été, les vacances, les longues soirées et l’humeur ensoleillée, nous manquent déjà.

Mon système d’auto-défense face à ce terrible phénomène (un vrai scandale), s’est mis en marche l’an dernier, quand j’ai soudainement réalisé que les hirondelles avaient tout compris à la vie. Partir à l’aube de l’hiver pour revenir comme une fleur à la belle saison est la meilleure idée que l’homme n’ait jamais inventée. Malheureusement, je suis un peu plus dépendante des revenus financiers que les oiseaux migrateurs (juste un tout petit peu), et ne peux donc pas passer mon tour chaque année (si seulement).

En revanche, comme j’ai décidé d’atténuer les ravages du symptôme mentionné plus haut, il a été question d’aller s’alimenter d’un lieu riche en vitamine D pour prolonger la belle saison autant que possible. Ayant un goût prononcé pour les villes sans charme aucun, j’ai élu Barcelone.

Si la destination vous tente (si elle ne vous tente pas, j’ai une photo pour vous convaincre), on peut faire la route ensemble 😉 Il y a encore de la place dans mon van des futurs posts et quelqu’un m’a dit que plus on est de fous, plus on rit.

Imaginez un peu… vivre au soleil, partir tous ensemble ET rire à la fois. J’en suis nostalgique par anticipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *