Vue sur l’Etna

2ème atelier « collage ». Sauf qu’ici, les pierres de lave ont remplacé le sable. « Ici » fait référence à l’Etna (plus haut volcan actif d’Europe se situant à proximité de Catane, à l’Est de l’île), et je crains que sans cette précision, le dessin ci-dessus (gribouillé au pied du cratère en personne) soit considéré comme de l’abstrait pur.

En parlant de cratère, 3 indications :

  • En creusant sous les roches noires, on peut retrouver de la neige, figée par la lave. La nature me surprendra toujours.
  • Il vente très fort au sommet. D’ailleurs, il est déconseillé de sortir tout carnet de voyage, à moins que celui-ci ait des envies suicidaires.
  • La descente post-craterium est une expérience à ne pas manquer.  Une bonne façon de tester le surf sans surf et d’avoir les chaussures pleine de roches (je vous rassure, il existe une technique pour éviter cet effet : le pantalon recouvrant les chaussures – ou l’inverse). En tout cas, ne faites pas comme moi.
dessinatologue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s